News

24 Jul 2019

« Au rugby comme au travail, il faut toujours motiver ses équipes »

 

C’est votre première participation à la compétition des Jeux des Iles ; que ressentez-vous ?

D’abord, je suis très fier de représenter mon pays et surtout devant notre public ! Bien sûr il y a de l’appréhension et un stress positif, avec l’envie de bien faire, qui grandit à l’approche de la compétition.

 

Cette compétition a-t-elle une signification particulière pour vous ?

Oui je dois dire que j’ai eu la chance de voir ma maman participer aux jeux en 2003 et remporter la médaille de bronze à l’épreuve de marathon - un souvenir inoubliable qui m’a donné envie d’y participer à mon tour… 16 ans plus tard !

 

Quels sont vos objectifs pour cette première participation aux Jeux des îles ?

Bien évidement nous visons le métal le plus précieux !  Et pour y arriver, la présence et le soutien du public Mauricien seront essentiels !

 

Pouvez-vous nous parler de votre préparation physique et mentale pour cette compétition ?

La préparation physique a commencé depuis plusieurs mois… Avec une fréquence de quatre entraînements par semaine en équipe, plus les entraînements individuels pour progresser sur certains aspects du jeu. Cela n’a pas été de tout repos, mais la persévérance et le travail paient toujours. Et je suis content d’être arrivé à maturité physique juste avant les jeux.

L’aspect mental est aussi très important. Il faut s’encourager, entre co-équipiers, toujours chercher à aller plus loin. La cohésion d’équipe et l’entente qui règne entre joueurs font notre force.

 

Vous êtes Fund Manager chez Ascensia… Certains disent que le business, c’est du sport, vous confirmez ?

Oui, on peut dire cela. Je retrouve les mêmes valeurs dans mon métier. Il faut toujours trouver le moyen de motiver ses équipes, de les pousser à mieux faire, leur donner les outils nécessaires pour réussir, tout en les encourageant.