News

11 Dec 2016

Le restaurant Le Chamarel fait peau neuve et propose une cuisine mauricienne réinventée

Chamarel, le 11 novembre 2016. Situé sur la route de Chamarel et connu pour ses vues imprenables sur le lagon du Sud de l’île et l’originalité de ses mets, le restaurant Le Chamarel, qui est très fréquenté par des touristes ainsi que des mauriciens, arbore, depuis septembre dernier, une nouvelle architecture. En effet, le restaurant, qui existe depuis 1992 et qui appartient à la Sucrerie de Bel Ombre, a été complètement rénové. Les travaux, au coût d’environ Rs 70 millions, ont duré neuf mois. Favorisant le confort et le modernisme, la nouvelle structure fait aussi la part belle aux matériaux naturels comme la pierre et le bois, omniprésents dans le décor. Le restaurant, qui a doublé sa capacité de couverts, propose pour  le bonheur de ses clients une cuisine mauricienne réinventée « Terroir-Fusion », alliant produits du terroir aux techniques importées de plusieurs régions du monde par le Chef Hollandais, Jerry Bastiaan.

Selon François Baudot, Leisure Manager, il était temps, après presqu’un quart siècle d’existence, de donner un nouveau souffle à ce restaurant emblématique de la région de Chamarel. « Comme dans tout autre secteur de l’économie, nous devons constamment innover pour rester compétitif. Le restaurant Le Chamarel existe depuis déjà 25 ans et il était temps de donner un coup de neuf à la structure et revoir notre style de cuisine. La nouvelle cuisine est dotée d’équipements de pointe, qui répondent aux normes internationales et aux exigences du HACCP (Hazard Analysis & Critical Control Point). Cette reconnaissance est importance pour nous car elle est gage de la qualité de nos produits et services à nos clients », souligne François Baudot. 

Le Restaurant Le Chamarel, qui figure sur la liste des lieux les plus prisés par les touristes étrangers visitant l’île, apporte, à sa manière, sa contribution à l’avancement économique de la région mais aussi du pays. Les produits utilisés dans la préparation des mets proviennent principalement du terroir et le restaurant emploie une trentaine de personnes habitant les régions avoisinantes, de Chemin Grenier à Chamarel en passant par Case Noyale.  « Nous nous approvisionnant principalement auprès des producteurs et fournisseurs de la région mais aussi d’autres parties de l’île. Parmi les produits du terroir que nous affectionnons figure le cerf, le bar, le palmiste, le « camaron » ou encore les légumes frais », poursuit-il. 

Si sa cible demeure les touristes, le restaurant veut également faire profiter aux mauriciens ce lieu mythique de l’île et ouvre ainsi ses portes pour des événements tels que fiançailles, anniversaires, mariages ou encore « corporate », précise Le Leisure Manager.

 

Brin d’histoire

Nous sommes au début des années 1990. Le conseil d’administration  de la Compagnie Sucrière de Bel Ombre de l’époque, appartenant alors au Groupe Rogers, voit le potentiel de ce site  exceptionnel, qu’abritait autre fois le campement de Rontaunay, et décide d’ériger un restaurant. Le restaurant Le Chamarel voit ainsi le jour en 1992. L’objectif d’alors était de valoriser Rontaunay et de le développer afin d’offrir un service de restauration aux visiteurs de la Terre de 7 Couleurs.

Comme le secteur touristique était en plein essor à cette période, il y avait grand besoin pour ce type de produit et de service. Visant principalement une clientèle touristique, la promotion du restaurant se faisait à travers les « Tour Operateurs ».  Deux ans plus tard, le restaurant prend de l’ampleur et attire également les mauriciens. Le restaurant Le Chamarel proposait à l’époque une cuisine hybride avec un steak house et des mets locaux. 

En 2009, le restaurant est fermé pour des travaux de rénovation. A sa réouverture en 2010, le restaurant revoit son style de cuisine et propose une cuisine 100 % mauricienne en faisant la part belle aux produits du terroir. 

Profile du Chef Jerry 

Le Chef Jerry Bastiaan de nationalité Hollandaise, compte une longue carrière internationale. Il a travaillé à la fois en Europe, en Asie et au Moyen-Orient pour des prestigieux établissements hôteliers tels qu’Amstel Intercontinental Amsterdam, Hilton Amsterdam, Grand Hotel Karel V (Charles V) Utrecht ou encore dans des restaurants de marques dont le Vossius au coeur d’Amsterdam. Il a également lancé, en parallèle, un service de traiteur et de “food store”, le Vossius Chez Vous. 

Jerry a également eu le privilège de préparer des dîners et banquets offerts par le Président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev et son épouse Mehriban Aliyeva. Il compte, grâce à ses efforts personnels, deux étoiles au guide Michelin. Il a aussi participé à des échanges avec des restaurants Michelin Trois Etoiles à Paris en France. 

Jerry a rejoint le restaurant Le Chamarel, en 2016 en que consultant et a complément réinventé le style de cuisine proposé par le restaurant en élaboration une cuisine terroir-fusion.