News

11 Aug 2020

Naufrage du “MV Wakashio” : les entreprises de Rogers s’engagent

La catastrophe écologique à laquelle nous assistons dans le Sud-Est, ne laisse personne indifférent au sein du Groupe Rogers. Tandis que les hydrocarbures se déversaient du MV Wakashio, navire cargo échoué au large de Pointe D’Esny, les entreprises du groupe s’organisaient, dès le vendredi 7 août, pour apporter leur aide aux autorités, aux Organisations non gouvernementales (ONG) et aux bénévoles qui avaient commencé à se mobiliser sur plusieurs sites de l’île, de Ferney à Blue-Bay, mais aussi à Beau-Plan, Bar le Duc et Bagatelle.  Leurs champs d’actions, ces derniers jours, ont été variés et continueront de l’être durant les prochains jours.

 

Pendant que les autorités mauriciennes procédaient au pompage d’huiles lourdes stockées sur le navire cargo, les bénévoles, de leur côté, avaient la tâche de limiter les dégâts, notamment grâce à la fabrication de booms de confinement d’huile sur plusieurs sites à travers l’île. L’aide d’Agrïa est venue sous forme de plusieurs chargements de paille de canne, qui ont servi à la confection des boudins. Heritage Awali et Veranda Palmar leur ont aussi fait parvenir du chaume provenant de leurs stocks.    

 

Velogic a également mis ses camions et ses remorques, entre autres moyens logistiques à la disposition des équipes de fabrication de booms. Les véhicules ont ainsi effectué plusieurs trajets pour transporter de la paille de Bar le Duc à Bagatelle, tandis que d’autres équipes ont travaillé jusqu’au petites heures du matin pour livrer les équipements de renflouage dans le Sud, dimanche. L’entreprise de logistique s’est aussi attelée à transformer un conteneur de 40 pieds en centre administratif à Falaise Rouge. Elle a en outre fait don des bouteilles plastiques vides qu’elle avait collectées lors d’une campagne de lutte contre la pollution plastique. A savoir que ces bouteilles entrent dans la confection des booms. Sukpak, filiale du groupe Velogic, a pour sa part offert des sacs en raphia qui sont utilisés sur les sites touchés par la marée noire.

 

Chez VLH et Island Living, les équipes se sont organisées pour alimenter les bénévoles sur le terrain : grâce aux enseignes Domino’s Pizza, Ocean Basket et Voilà Bagatelle, des pizzas, et des pains fourrés, entre autres, ont été distribués à Bagatelle et à Bar le Duc. 

 

L’aide s’est également manifestée de plusieurs façons chez Ascencia. Les employés ont fait don de leurs cheveux, qui serviront à la fabrication de boudins pour absorber les huiles lourdes tandis que les locataires des malls ont été sollicités pour offrir des dons. Ainsi, Food Lovers’ Market et Intermart ont proposé de la nourriture. Des bouteilles en plastique vides ont par la même occasion été collectées auprès des opérateurs du Food Court.  

 

Le gérant des malls a par ailleurs mis ses espaces à la disposition des bénévoles. A Bagatelle, un espace jouxtant Food Lover’s Market a été aménagé en site de fabrication de booms et à Bo’Valon Mall, un magasin vide a été réquisitionné pour réceptionner les équipements de sauvetage – gants, bottes et seaux, entre autres. A ceux-là s'ajoutent plusieur bidons d'une contenance de 200 litres et 40 seaux d'une contenance de 20 litres offerts par Les Villas de Bel Ombre Ltée.