News

14 Oct 2020

Réhabilitation des berges de la Rivière Jacotet: les équipes de Rogers s’engagent

Coup de projecteur sur la rivière Jacotet et ses riches écosystèmes. Hier, une quarantaine d'employés d'Heritage Resorts, d’Heritage The Villas, d'Heritage Nature Reserve, de Chamarel Terre des 7 Couleurs et de Rogers se sont réunis à Bel Ombre pour le coup d'envoi d'une opération de nettoyage de la rivière et de ses berges. Etalée sur 25 jours dans le cadre d’un projet baptisé “1000 mandays dedicated to our nature”, cette campagne offre aux employés de plusieurs filiales ayant des activités dans la région l’occasion de collaborer sous les couleurs d’une seule et même équipe – Ensam pou Bel Ombre.

 

Servant d’habitat à plusieurs centaines d’espèces tropicales, aquatiques et terrestres, le site fera l’objet, durant les prochaines semaines, d’un nettoyage en profondeur. Ceci inclut le contrôle des plantes invasives, sous l’œil attentif du Forestry Department de Souillac qui a préalablement donné son aval à cette opération. Les conseils avisés et l’apport logistique d’Agrïa ont aussi grandement contribué au succès de cette première journée.

 

Le nettoyage s’inscrit dans le cadre plus large de la réhabilitation des berges de la Rivière Jacotet, projet que nourrit la Rogers Foundation dans l’optique de combattre les problèmes liés à l’érosion et à la prolifération de plantes invasives. Il s’agit aussi de « rétablir un environnement plus propre et sain, qui soit propice à l’essor de la biodiversité endémique et à une meilleure gestion des inondations, tout en favorisant l’élaboration de plans paysagers et le développement d’activités récréatives », selon Richard Stedman, Chief Executive Officer d’Island Living.  

 

Le site délimité, partant de l’embouchure de la rivière à L’Abattis des Cipayes, revêt une importance autant écologique qu’historique. L’histoire, en effet, raconte que durant la colonisation française, les gouverneurs firent installer un poste militaire servant à prévenir tout débarquement de troupes britanniques.